21 septembre 2021

Formation Syndicale

Stage : La place des neurosciences dans l’école, une médicalisation des difficultés scolaires ?

La place des neurosciences dans l’école, une médicalisation des difficultés scolaires ? Origine, conséquences, apports, limites, dangers

Mardi 9 novembre 2021
Lycée Gustave Eiffel à Bordeaux
de 9 heures à 17 heures

Les intervenants :

  • Avec Philippe Champy
    Ingénieur à l’Institut national de recherche pédagogique durant quinze ans avant de devenir éditeur et de diriger les Éditions Retz durant plus de vingt ans jusqu’en 2016.
    Il a co-dirigé le Dictionnaire encyclopédique de l’éducation et de la formation (Retz, 2005).
    Sur les neurosciences à l’école, il a notamment écrit : « Vers une nouvelle guerre scolaire : quand les technocrates et les neuroscientifiques mettent la main sur l’Éducation nationale », La Découverte, 2019.

Voir aussi son blog : https://blogs.mediapart.fr/philippe-champy/blog

  • Avec André Tricot
    Professeur de psychologie cognitive à l’Université Paul Valéry de Montpellier 3 Faculté des sciences du sujet et de la société, chercheur au Laboratoire de psychologie EPSYLON - EA 4556 Dynamique des Capacités Humaines et des Conduites de Santé sur les apprentissages et leurs difficultés : http://andre.tricot.pagesperso-orange.fr/
    Il a écrit de nombreux articles et livres notamment sur le numérique et les apprentissages. Il dirige la collection « Mythes et réalités » chez Retz dont un exemplaire traite des neurosciences.

La problématique du stage :

Depuis plusieurs années, l’entreprise de formatage de l’école sous les hospices du libéralisme ne cesse d’étendre son emprise, au détriment de la liberté pédagogique des enseignant.e.s, ces dernier.e.s étant prié.e.s de se soumettre sans discuter aux « bonnes pratiques » supposées réduire les inégalités ; de s’incliner sans discussion devant les conclusions de la recherche scientifique, notamment dans le domaine des neurosciences.
Interroger ce champ de la recherche et son instrumentalisation au service des politiques éducatives ne peut qu’intéresser les professionnels de l’école (enseignant.es, Psy-En, CPE, AESH…) afin de nourrir une réflexion personnelle, critique et constructive par rapport aux discours et aux pratiques des neurosciences.
Nous discuterons avec les intervenants de ces apports neuroscientifiques, pour en dégager les avancées, les limites mais aussi pour épingler les écueils et dangers possibles d’une approche exclusive et médicalisée, à vocation hégémonique, de la difficulté scolaire.
André Tricot interviendra sur les avancées des neurosciences (ce que l’on en sait réellement), donnera son avis sur les concepts neurodéveloppementaux (dys.., TDAH) , la médicalisation de la difficulté scolaire et ses conséquences pour les psychologues et pédagogues dont la culture professionnelle s’appuie sur les sciences humaines.
Philippe Champy interviendra plus particulièrement sur les origines, les lobbyings sous-jacents, les conséquences pour la liberté pédagogique et les bonnes pratiques.

Le programme prévisionnel :

  • 9h/9h30 : accueil café
  • 9h30/10h : présentation de la journée et mots des représentants syndicaux
  • 10h15/11h15 : André Tricot en visioconférence
  • 11h15/12h : échanges et débats André Tricot / Philippe Champy
  • 12h/12h30 : questions de la salle
  • Pause déjeuner
  • 14h/15h : intervention de Philippe Champy
  • 15h/15h30 : questions de la salle
  • 15h30/16h15 : actualités syndicales